dimanche 6 juillet 2008

La chalibaude 2008



Un mur, un garçon, la vie sans trouble. Arrive Fifi brin d’acier, jamais à court de bêtises ou d’insolences. Lui, maniaque et jaloux de son monde vertical. Domaine dont elle s’empare, vive, rieuse et provocante. D’abord surpris, il la pourchasse. Chassé-croisé où la féminité s’impose jusqu’à la séduction. De lumières et de rythmes, le ballet des corps calligraphie en noir ses élégances, sur les couleurs de la paroi. « Ouvrez grand les yeux et ne vous étonnez pas de rester bouche-bée !
Surprenant, inattendu, déroutant, voilà comment qualifier l’univers vertical des Lézartikal »

A wall, a boy, life without trouble. And Fifi strand of steel
arrived never short of nonsense or insolences. He is manic and jealous
of his world vertical. Area which Fifi try to het in, lively, and provocative . First surprised, he chased. Chassed-cross where femininity is needed until the seduction. From lights and rhythms, the ballet corps in black calligraphy its elegance, the colours of the wall.,




2 commentaires:

Sailor Girl a dit…

EXTRAORDINAIRE!!!!!

AWSOME POST AND PHOTOS!!! I specially loved the part about «life without trouble»!!!

Olivier a dit…

superbe ce spectacle, c'est une très bonne idée et bravo aux acrobates.
Cela devait pas âtre facile a prendre en photo.