lundi 1 septembre 2008

Roses trémières dans les rues de Château-Gontier

Les habitants de Château-Gontier aime leurs ville et la fleurissent. Ici deux pieds de roses trémières plantés directement sur le trottoir.

The inhabitants of Chateau-Gontier love their city and flourish. Here two feet planted hollyhocks directly on the sidewalk.

Mais les roses trémières même quand elles sont blanches, c'est plus joli en couleur. ;-)

But hollyhocks even when they are white, they are much nicer in color. ;-)

Sorry for the theme day, I have no picture to show you about syster city with Château-Gontier.

But we have 3 systers cityes, here the link to discover these cityes (Germany - England- Poland):
http://www.jumelage-chateau-gontier.fr/Murrhardt.html
http://www.jumelage-chateau-gontier.fr/frome.html
http://www.jumelage-chateau-gontier.fr/pologne.html

10 commentaires:

Olivier a dit…

préférence pour la version couleur, je trouve que la b&w manque de contrasme

angela a dit…

Rose tremiere sounds so much more poetic than hollyhock..

Therese a dit…

Tout à fait d'accord avec Angela.

Laurie a dit…

Beau ! J'aime des rose tremieres par une porte ou une fenêtre. J'aime la photo en noir et blanc parce qu'il est intemporel.

J'admets: je n'ai pas su le mot en français pour le "hollyhock!" Je suis d'accord avec Angela, le mot français est plus joli.

melanie a dit…

La photo noir-et-blanc était très classe !

Les roses trémières ont la bonne idée de fleurir très longtemps. Dans un vase elles font bien aussi !

Jilly a dit…

I love this photograph in B and W or in colour and anyway I love hollyhocks. For some odd reason, I can't seem to grow them in my garden.

Like you, I didn't have photos of sister cities either so chose something else.

beautiful photography on your blog. Those church interiors are stunning.

ALAIN a dit…

Cela me rappelle l'ile de Ré, le soleil et les vacances passées.

babooshka a dit…

These are so beautiful, both images. The angle you chose is very creative.

Bergson a dit…

j'aime bien la version Noir et Blanc

Kris a dit…

Do the roots wreck the path?